Bagration

C’est le nom du général russe du XIXe siècle Pierre de Bagration, mort à la bataille de la Moskowa, contre Napoléon, nom donné à l’offensive générale russe du 22 juin au 19 août 1944 visant à nettoyer de toute présence allemande la Biélorussie. Elle a comme conséquence non seulement la défaite et la destruction du Herresgruppen Mitte mais constitue la plus grande défaite de la Wehrmacht pendant la guerre.

Sur le plan opérationnel, plusieurs options sont envisageables. La première consiste à pousser au Sud puis dans les Balkans. Elle présente l’avantage de mettre hors de combat plusieurs Alliés de l’Axe – Roumanie, Hongrie, Bulgarie – mais aussi de s’emparer des champs pétrolifères de Ploesti. La deuxième consiste à s'emparer de Riga pour couper le front en deux. Le joueur russe peut compter sur les nombreux groupes de partisans. En effet, le comportement des allemands va aliéner les populations civiles qui combattent dans les rangs de partisans sur les arrières du dispositif de l’Axe.

Pion Russe

Wehrmacht

Minsk, Vitebesk, Mogilev, Orsha sont autant de villes qu’il faut défendre pour éviter l’encerclement et l’isolement du Herresgruppen Nord grâce au VI.SS-Freiwilligen-Armeekorps (Lettisches). Utiliser les ports pour le ravitaillement de vos troupes.

Pion Russe

VI.SS-Freiwilligen-Armeekorps (Lettisches)

Armée Rouge

L’offensive soviétique va permettre de libérer Varsovie et la Pologne qui fournira deux armées supplémentaires aux russes. Des opérations amphibies dans le golfe de Riga vont permettre de couper le Herresgruppen Nord en deux.

Pion Russe

Armée Polonaise

Préparez-vous pour la campagne des Balkans avec la libération de la Roumanie, Bulgarie et Yougoslavie.