Stalingrad

Stalingrad a longtemps été une ville frontière ; elle demeure dans l’imaginaire russe « la dernière ville du monde russe » ; au-delà s’étend le Kazakhstan à l’est et le Caucase au sud. Selon l’épopée révolutionnaire soviétique, c’est là, à Tsaritsyne, que durant la guerre civile, le commissaire politique Staline a repoussé les Russes blancs et sauvé Moscou de la famine même si dans les faits, il n’a eu qu’un rôle mineur. D’où le changement de nom de la ville qui devint Stalingrad en 1925.

Depuis le 28 juillet 1942, Staline, par l’ordre n°227, a de nouveau interdit toute retraite, lançant la phrase « Ni shagou nazad » (Pas un pas en arrière). Depuis le 7 décembre 1941, les Etats-Unis sont entrés en guerre aux côtés des Alliés et les Allemands savent que le temps leur est compté s’ils ne veulent pas avoir à se battre sur deux fronts. A l’inverse, les soviétiques réclament l’ouverture d’un deuxième front en Europe et n’obtiennent que le débarquement en Afrique du Nord en novembre 1942 (opération Torch).

Toutefois, les anglo-américains consentent à apporter une aide militaire massive au titre de prêt-bail aux russes. Ces matériels, (chars, avions…) vont se retrouver sur le terrain.

pions Russes

Prêt bail anglo-américain

La fontaine « Druzhba » ou  « de l’amitié » a été construite en 1933 par un sculpteur caucasien pour souligner l’amitié entre tous les peuples de l’URSS. Unique monument de la ville à avoir survécu à la bataille, elle fut rasée en 1948 et jamais reconstruite.

Fontaine aux enfants de Stalingrad

Petits enfants !

Pour rien au monde

N'allez pas en Afrique

N'allez pas vous promener en Afrique

En Afrique il y a des requins,

En Afrique il y a des gorilles,

En Afrique il y a de grands méchants crocodiles...

Wehrmacht

Stalingrad est un nœud de communications ferroviaires : les seules lignes reliant encore le Caucase et le reste du pays passent par Stalingrad, leur coupure ralentit fortement l’envoi de renfort depuis Moscou. C’est donc une articulation importante de l’organisation militaire soviétique. Le manque de troupes est tel que l’Allemagne a dû demander de l’aide à ses alliés de l’Axe pour tenir le front et dégager des moyens nécessaires à l’offensive de l’été 1942. Tiendront-ils le front ?

pions axe

Armée Rouge

L’offensive soviétique dont le nom de code est Uranus est lancée du 19 novembre 1942 au 3 février 1943, une semaine avant une autre tentative d’attaque en pince, d’égale importance : les opérations Mars et Jupiter dirigées contre le groupe d’armée centre à l’ouest de Moscou. Conduisez simultanément l’opération Iskra lancée le 12 janvier 1943 aux abords de Leningrad et conduisez la mère patrie à la victoire.

pions Russes

Débutez la bataille par le message codé :

« Envoyer un messager pour prendre livraison des gants fourrés »

Reprenez l’initiative sur le front de l’est et dégagez Moscou et Stalingrad.